Semaine du 4 au 9 mars 2024 : rencontre avec la Ministre déléguée aux personnes âgées et aux personnes handicapées, sollicitation du CNOM, suite des négociations conventionnelles, actions locales la semaine du 11 mars et les communications officielles de ces dernières semaines.

Message de Mélanie RICA HENRY, Présidente de Médecins Pour Demain.

Voici un récapitulatif des deux dernières semaines. Comme vous le savez, Médecins Pour Demain est sur tous les fronts.

Nous sollicitons régulièrement les représentants politiques et nous avons eu la chance de pouvoir rencontrer la Ministre déléguée aux personnes âgées et personnes handicapées, Madame KHATTABI.

Nous l’avons rencontré ce lundi. C’était un entretien très intéressant, où nous avons été en face d’une ministre très à l’écoute. Nous avons pu échanger sur différents sujets, notamment la problématique des visites à domicile, du virage ambulatoire et du maintien à domicile des personnes âgées et des personnes handicapées.

Nous remercions la ministre pour son écoute et cet entretien.

Et puis nous espérons que nous pourrons avancer sur ces sujets.

Par ailleurs, Médecins Pour Demain a sollicité le Conseil National de l’Ordre des Médecins sur différents sujets.

Nous voulions avoir leur avis notamment sur les PEPS, qui sont des rémunérations par équipes de professionnels de santé proposés par la CNAM, sur les différentes propositions faites par la CNAM lors de cette convention, ainsi que sur d’éventuelles propositions pour protéger les médecins face aux différentes violences qui malheureusement augmentent régulièrement dans le pays.

Nous attendons leurs réponses pour l’instant.

Ensuite, vous le savez, les négociations conventionnelles entre les syndicats de médecins libéraux et la Caisse Nationale d’Assurance Maladie sont toujours en cours. Ces derniers jours avaient lieu des bilatérales, c’est-à-dire des réunions entre chaque syndicat et les représentants de la CNAM. Ces différentes bilatérales se sont plutôt mal passées. A priori aucune signature ne se profile pour l’instant.

Pour ma part, j’ai pu participer à la bilatérale de l’UFMLs, où nous avons pu mettre monsieur FATOME et madame CAZENEUVE face à leurs contradictions. Ce qui ressort de cette réunion, c’est surtout qu’a priori nous aurons de nouvelles propositions qui seront faites lors de la multilatérale du 14 mars prochain : cette réunion avec tous les syndicats de médecins libéraux.

Nous vous tiendrons au courant pour savoir ce qui s’est dit dans cette réunion.

Je vous rappelle également que nous avions fait un sondage pour connaître un peu votre mobilisation éventuelle devant les différentes CPAM locales le 14 mars (jour de négociation entre la CNAM et tous les syndicats) ou à d’autres dates.

Notre sondage révèle des résultats très disparates en fonction des régions. Quelques régions organiseront des actions locales, comme le Morbihan, l’Ile et Vilaine (en avril), les Côtes d’Armor, également la Charente Maritime, les Pyrénées Atlantiques… D’autres ont envoyé leurs lettres d’intention de déconventionnement à la CPAM locale et attendent le retour de la caisse comme la Gironde. Des assises du déconventionnement sont organisées en Corse, l’ARS et les CPAM locales sont invitées.

Je vous rappelle que pour faire pression sur la Caisse Nationale d’Assurance Maladie lors de ces négociations conventionnelles, notre dernier et ultime moyen de faire pression c’est de signer cette lettre d’intention de déconventionnement. Malheureusement comme vous le savez depuis un an et demi maintenant, on se mobilise et on se heurte à un mur…

Allez sur deconventionnement.fr.

Signez cette lettre d’intention de déconventionnement.

C’est vraiment une peur, ils ne le disent pas, mais il y a une peur intense d’un déconventionnement collectif, donc c’est vraiment une arme, une arme atomique et il faut signer cette lettre pour pouvoir avoir un poids face à la CNAM et pour obtenir enfin des revalorisations qui seraient suffisamment importantes pour la profession et pour pouvoir attirer les médecins, pour pouvoir enfin soigner correctement la population française.

Et puis je vous rappelle encore une fois que Médecins Pour Demain est une association depuis plus d’un an maintenant.

Que nous avons besoin de vos adhésions.

Donc si vous étiez adhérents en 2023, et que vous n’avez pas réadhéré en 2024, vous pouvez tout à fait le refaire via HelloAsso.

Vous pouvez également demander à vos connaissances d’être membre bienfaiteur s’ils ne sont pas adhérents, s’ils ne sont pas médecins.

Donc il y a des dons qui sont possibles sur HelloAsso également. Et puis n’hésitez pas à faire connaître notre association et notre mouvement à vos connaissances qui ne sont pas médecins non plus, sur notre page Facebook publique et puis sur notre site internet : ce sont des communications qui sont à visée du grand public.

Donc n’hésitez pas à les partager !

Voici nos communications de ces derniers jours :

Intervention de Thomas Fatome au Magazine de la Santé sur France 5 le 27 février 2024, avec nos commentaires

Le docteur Rica Henry, Présidente de MPD, est intervenue sur une émission de France 3 Bretagne : « La fin du médecin de famille ? »

https://www.france.tv/france-3/bretagne/enquetes-de-region-bretagne/5716035-emission-du-mercredi-28-fevrier-2024.html

Vidéo de la semaine de Mélanie RICA HENRY