La pétition de Médecins pour Demain est en ligne !

Pétition : Tous unis pour sauver votre santé en péril

Chers patients,

Il nous paraît important que vous sachiez ce que le gouvernement a proposé comme futur système de santé, lors des vœux de notre Président le 6 janvier 2023.

Notre Président semble vouloir mettre fin à la médecine de proximité, et in fine, cantonner votre médecin à un simple coordinateur d’une « équipe soignante » en première ligne (infirmiers, kinés, pharmaciens…).

  1. La proposition de loi RIST-BERGÉ : la porte s’ouvre sur le transfert du diagnostic médical et de la prescription à des non-médecins, une médecine sans médecins. Au moment où une dixième année d’étude s’ajoute à la médecine générale ! Incohérent, potentiellement dangereux.
  2. Il voudrait nous rendre financièrement toujours plus dépendants de « forfaits » qui contraignent notre pratique à une obligation arbitraire de résultats (moins d’examens, moins d’arrêts maladie, moins de médicaments coûteux…) et non plus de moyens (nos compétences pour vous soigner). Aux dépens du paiement à l’acte qui ne sert que le patient en face de nous.
  3. Nous serons encouragés financièrement via des forfaits sur notre capacité à « coder » vos pathologies dans votre « Espace Santé » (datas intéressantes pour l’Etat). Notre temps clinique et notre expertise ne seront plus valorisés.
  4. Face à la pénurie, l’état renforce le mammouth administratif et la réunionnite au détriment du temps médical (promotion des Communauté Professionnelle Territoriale de Santé). Les médecins seront bientôt obligés d’y participer pour toucher les « forfaits ».

Nous rappelons à l’Etat qu’il exige de nous des devoirs, alors que les médecins généralistes travaillent en moyenne 55h par semaine, sont de garde dans 95% du territoire en l’absence de repos compensatoire et sans reconnaissance de la pénibilité du travail de nuit.
L’Etat moralisateur a vite oublié qu’il avait choisi de réduire le nombre de soignants et de lits pour réduire le « coût » de la santé en ville comme à l’hôpital. Dans son discours, Mr le Président souhaite des avancées organisationnelles au 1er juin 2023 pour l’hôpital. Il oublie de parler de ses problématiques principales : en aval, le manque de lits suite aux fermetures massives, et en amont : consolider la médecine de ville qui assure plus de 90% des soins.

Nous exigeons de maintenir le médecin au centre de la prise en charge : c’est la condition indispensable à une prise en charge optimisée de nos patients sans perte de chance. 

En refusant d’investir dans ses médecins de proximité, l’Etat décide de dégrader votre prise en charge médicale, mais aussi de gâcher nos compétences médicales qui ne demandent qu’à être utilisées.

20 à 30% des médecins de proximité se sont unis et mobilisés et ont proposé des solutions concrètes. Pour les soutenir, SIGNEZ LA PETITION de Médecins pour Demain.

Pétition : Tous unis pour sauver votre santé en péril

QR Code à télécharger si besoin

Voici la lettre pour les patients, à télécharger et distribuer aux plus grand nombre !

39 réflexions sur « La pétition de Médecins pour Demain est en ligne ! »

  1. Hors de question de ce séparer de mon médecin à chacun son métier notre médecin est très important question à quoi joue le gouvernement merci Macron pour tes trouvailles en cascade aussi nulles les unes que les autres commence par faire du ménage dans les hauts fonctionnaires il y a des grosses économies à faire

    • Je soutiens le mouvement des Médecins et je trouve humiliant la réponse faite à leurs demandes.. ils ne demandent pas une aumône mais aimeraient être reconnus pour leurs compétences.

  2. Nous sommes avec vous! le service de santé en général est dans un état
    inquiétant voire alarmant !…. notre crainte est d’être malade , nous n’avons aucune
    confiance dans la gestion des services de santé du gouvernement .
    que faut ‘il faire à part de subir cette carence récurrente de l’état .
    en conclusion je persiste à croire que le costume de nos élus est bien trop large
    pour les fonctions qui doivent assumer .
    Quel avenir pour nos anciens et notre jeunesse avec cette politique désastreuse
    plus de médecins , pas de médicaments etc….

  3. IDE puis ADE puis CDS formateur en IFSI retraitée , je soutiens en partie vos revendications. Je ne suis pas d’accord pour doubler le prix de la consultation, ce n’est pas justifié 35 € serait raisonnable . Ou alors il vous faudra renoncer aux primes d’objectif qui vous sont versées ( ROSP), entre autres avantages dont vous veneficiez
    Savez vous qu’un IDE libéral touche 4 € et des poussières pour une prise de sang ? Que les frais kilométriques sont de 2 ,50 € quand ceux d’un toubib sont X par 4 au minimum , pourtant l’essence est au même prix pour tout le monde non? Donc , avant de réclamer beaucoup plus peut être faut-il harmoniser certains frais qui sont identiques pour les médecins les IDE les kines , sage femmes . En revanche je suis d’accord avec vous concernant les IPA , même « spécialisés  » qui n’ont aucune légitimité à prescrire ( entre autres prérogatives des medecins) quoique ce soit en dehors de compresses ou autres matériels nécessaires pour un pansement .
    Ce sont des IDE ayant 3 ans de formation certes ( je peux en parler !) Mais durant cette formation aucun ne peut prétendre connaître parfaitement la pharmaco ,en plus ce n’est pas la tasse de thé des étudiants en général. Prescrire suppose de connaître les propriétés chimiques , pharmacodynamiques, pharmacocinetiques , les effets indésirables les interactions médicamenteuses , les potentialisations des uns avec les autres ou avec des aliments ( que bcp de médecins ne connaissent pas eux mêmes bien souvent )
    S’il faut 6 ans pour être pharmacien ce n’est pas pour rien . S’il faut minimum 8 ans pour faire un médecin ce n’est 9as pour rien non plus . 6 mois de stage sur 2 ans de formation ( il faudrait un peu de transparence pour connaître le contenu de la dite formation ) c’est cacahuète ! Comment prétendre savoir ausculter des poumons ou un cœur ( entre autres organes) en seulement 6 mois alors qu’il faut des années à des étudiants en médecine pour parvenir à le faire et à établir un diagnostic ? ! C’est du nivellement par le bas et du foutage de g….e envers les patients . C’est dangereux qui plus est et l’ONI devrait être poursuivi pour soutenir un tel dispositif. Non les 3 ans de formation de base des IDE et ces 2 ans en plus ne leur confèrent pas les connaissances et compétences nécessaires pour se permettre de pratiquer en lieu et place de toubibs.

    • Bonjour, merci pour votre message. Effectivement, nous demandons la fin de la ROSP dont les données sont pour beaucoup faussées ou avec des biais (prescription concernant nos patients mais pas forcément faites par nous) et dont les objectifs de santé publique sont discutables. Nous sommes évidemment pour la revalorisation tarifaires de tous les professionnels de santé, il est temps que l’Etat mette plus de moyens dans la santé. Il est cependant difficile pour nous de porter les revendications d’autres professionnels de santé.

  4. Nous sommes dans un pays riche. La première des richesses, au coeur du lien social se trouve la santé, le médecin.
    Il est grotesque que parmi les 157 milliards d’Euros donnés à des entreprises dont certaines sont toxiques pour l’environnement, que parmi les « décorés » de Macron on trouve des gens comme les cadres de Sanofi et les dirigeants « du médiator » et que par contre pour la santé, pas un kopek dans des services détruits par la tarification à l’acte, et le crétinisme managérial du « faire plus avec toujours moins ».
    L’état de la santé en France, est une humiliation au quotidien pour la population.

  5. Il est inadmissible qu’en 2023, il faille attendre 9 mois pour avoir un rendez-vous de simple contrôle chez un cardiologue, et je ne parle pas de dermatologues ou même d’ophtalmologues. La France n’est plus au niveau de son image, nous vivons sur des idées et non plus sur des faits. Nos dirigeants sont coupables depuis plusieurs décennies de destruction de notre système de santé.

  6. Bonjour,
    Moi aussi je tiens à dire que je ne veux pas perdre mon médecin.
    Je ne veux pas de cette réforme.
    Comment pouvons-nous faire pour les aider concrètement ? Régler à chaque consultation 50€?

    • Bonjour, merci beaucoup de votre soutien. Vous pouvez en parler le plus possible autour de vous, faire signer la pétition et vous pouvez écrire à votre député et sénateur (vote de la loi RIST le 14/02 au Sénat) pour faire part de votre inquiétude quand à l’évolution du système de santé. Régler la consultation à 50 euros, même si c’est très gentil de votre part d’y penser, ne permettra pas de faire part au gouvernement de votre mécontentement. Encore merci de votre soutien.

  7. Je suis bien sûr opposé à cette réforme
    Laissez les médecins exercer leurs fonctions indispensables pour la santé
    de tous
    Je les soutiens totalement

  8. Tous mon soutien à mon médecin généraliste : on est pas des machines.
    Chaque fois que le gouvernement prend des décisions, ce n’est pas pour notre santé mais pour augmenter les finances de l’Etat au détriment de notre santé.

  9. je souhaite garder mon médecin généraliste près de chez moi.
    j’aimerais que les gardes soit assurées sans avoir à aller aux urgences et appeler
    le 15 en dehors des heures d’ouverture du cabinet

    • Les gardes sont forcément régulées par le 15.
      Elles sont assurées dans plus de 95% du territoire français. Mais effectivement, elles sont régulées en amont. (Et c’est logique)

  10. Tout mon soutien aux médecins généralistes,
    Ils sont au premières lignes pour notre santé et n’ont pas ou plus la reconnaissance de leur travail (plus de 55 heures par semaine et une consultation à 25 euros depuis plusieurs années) Après 10 ans d’études c’est une misère, sans compter que ils ont la Sécurité sociale sur leur dos en permanence les empêchant de prescrire les examens nécessaires… où va t-on ????
    Ce gouvernement veut détruire notre système de santé, c’est très grave

    • Même si je les soutiens dans leurs revendications. Je trouve inadmissible de doubler le prix d une consultation.. certes ils ont fait un grand nombres d études.. qu’à d on aura tout payé on aura plus de sous pour se soigner

  11. Bonjour, je voudrais avoir un lien en tant que patient, pour signer la pétition : je ne parviens pas à en trouver un : mettre la patientéle dans la boucle serait pertinent aussi , juste la lettre , le reste étant abscons Je remercie les médecins humains , empathiques , à leur place , et compétents ! Seule l’ excellence des compétences , conjuguée à l’ humanité de la relation peut agréger un front uni;cela doit passer aussi à une revalorisation , m^me si la simplification est faite à 50 euros! chiffre difficilement entendable réellement et bien trop mis en exergue dans la lutte . En effet pour les hors profession : les 50 euros x par le nombre imaginé de patients amènent seulement à envisager une profession qui se remplirait les poches alors que tout est appauvri dans les services publics , et alourdirait la charge sur la sécurité sociale et les mutuelles , donc sur le coût vu individuellement …Alors que le débat de ce qui est en jeu est beaucoup , beaucoup plus essentiel .. Bien à vous ; bonne lutte et faites stop à ces projets qui ne sont que des cautères sur une jambe de bois , alors que c’ est bien la solidarité de la société entière qui doit faire projet et non un nivellement de tout pour tout par le bas .

  12. Mais comment nos gouvernements successifs depuis plus de 20 ans, ont ils pu resté de marbre face aux catastrophes qui menaçaient notre système de santé et en général nos services publiques. A leurs yeux seuls la compétitivité, le rendement et l’argent ont de l’importance. C’est oublier que sans les compétences cela ne peut être… A quand une juridiction pour juger les défaillances flagrantes et volontaires de nos dirigeants politiques ??? On juge les crimes de guerre, qu’en est-t-il des crimes d’états ?

  13. Ce mouvement a toutes les raisons d être protégeons nos médecins et notre santé qu à viendront nous sans eux laissez leur faire leur métier sans toutes ces contraintes laissez-nous nos médecins exercer auprès de nous grâce à eux nous sommes en sécurité

  14. Cest intéressant de voir que l’on veut supprimer les médecins mais Macron c’est le premier a consulter le cas échéant et pour lui en priorite

  15. Mon médecin j’y tiens je peux parler avec elle elle prend le temps d’écouter !!! ! Ce n’est pas le quart d’heure prévu par cette administration minable …Ayant en ce moment un cancer a soigner elle me donne RV a 8hle matin elle répond à mes mails .. Humaine en quelque sorte pas comme certains spécialistes qui ne pensent qu’à se faire du fric

  16. Mon plus grand soutien à tous les médecins de proximité qui sont toujours là et à faire de leur mieux pour être à l’écoute

  17. Vous êtes gentils, les médecins! Je vous aime bien et surtout mon médecin traitant. Je lis ce message dans la salle d’attente et je me précipite sur mon portable afin de signer cette pétition! Je tombe sur ce QR Code dont je ne sais et refuse de savoir que faire. Un simple lien vers une plateforme de pétition en ligne c’était trop compliqué?

  18. Tous les gouvernements successifs se sont employés à mettre à mal notre système de santé pour faire des économies, cette nouvelle réforme reste dans la mouvance plutôt que de traiter le fond et écouter les professionnels de santé.
    La santé n’est pas une marchandise.

  19. Oui pour 50 euros generalistes ils font des journées de médecine pas possible ils ne peuvent plus s’abrutir sur tant d’administratif ils leur faut une secrétaire de plus le métier n’est plus attractif, ça casse les vocations pour les jeunes j’aurais aimé une pétition en ligne

  20. Une médecine en bonne santé devrait être une priorité de nos gouvernants.
    Hélas, comme pour la sécurité, on laisse ces services mourir.
    La France est un pays en voie de sous développement.
    Je soutiens les médecins et les remercie pour leur engagement au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *